Voyager avec son animal

POUR LES PETITS TRAJETS ...

Le Taxi

Selon l'ordonnance inter-préfectorale n°97-10074, les chiens sont autorisés dans les taxis. Malheuresement, les chauffeurs peuvent refuser leur présence. Seule exception : les chiens guide d'aveugle. Si votre chien est de petite taille, il sera facile de trouver un taxi qui accepte de le prendre, à condition de bien le préciser au moment de la réservation. En revanche, ce sera beaucoup plus compliqué si votre chien est de grande taille. 
 
Mais, rassurez-vous, une autre solution existe : le taxi animalier. Spécialisé dans le transport des animaux de compagnie, ce taxi accepte les chiens, les chats et les NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Attention cependant à bien vous  renseigner au préalable car certains refusent les chiens de 1ère et 2ème catégorie (Rottweiler, Americain Staffordshire,...). Deux possibilités s'offrent à vous : soit vous faites partie du voyage, soit vous confiez votre animal au chauffeur. Vous devrez alors lui fournir les papiers d'identité de l'animal ainsi que son carnet de santé. Nous vous conseillons de rencontrer le transporteur avant de lui confier votre compagnon. Bien entendu, assurez-vous que c'est un professionnel. Il doit être déclaré et agréé à la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations), titulaire d'un certificat de capacité animalier et disposer d'une assurance professionnelle. 

 

POUR LES LONGS TRAJETS ...

Le Train

Il est tout à fait possible de voyager en train avec son animal. Cependant, quelques règles sont à respecter. 
 
Deux possibilités : 
 
*si votre animal pèse moins de 6 kg, il doit être installé dans un sac de transport ou un panier adapté (attention, il ne doit pas dépasser ces dimensions : 45 x 30 x 25 cm) ou être tenu en laisse. 
*pour les animaux de plus de 6 kg, le chien devra être tenu en laisse et muselé. Il devra rester à vos pieds. Dans tous les cas, votre animal ne devra pas déranger les autres voyageurs. En effet, si un passager est gêné par la présence de votre compagnon, le contrôleur pourra vous demander de changer de siège. 

 

L'avion 

 Une fois de plus, si vous souhaitez voyager en avion avec votre animal, il n'y aura
pas de place pour l'improvisation. Il faut savoir que la plupart des compagnies aériennes
traditionnelles (Air France, British Airways, Americain Airlines,...) accpetent les animaux,
par contre les compagnies low-cost (Easy Jet, Ryan Air,...) ne les acceptent pas.
A l'achat de vos billets, il faudra préciser à la compagnie aérienne que vous partez avec votre animal.
Il faut savoir que certaines compagnies limitent le nombre d'animaux admis sur un vol, donc ne vous dites pas "je verrai plus tard". Le plus tôt est le mieux. En général, si votre animal pèse moins de 6 kg, il pourra voyager avec vous dans un sac de transport.
Pour cela, vous devez louer une cage réglementaire. Si votre chat ou chien fait plus de 6 kg, il devra aller en soute. Il voyagera dans une caisse homologuée par la compagnie, spécialement adaptée à la soute. Il faut savoir que le transport de votre animal n'est pas inclus dans votre franchise bagage mais fera l'objet d'un supplément qui varie en fonction de la compagnie et de la destination.  

 LE MAL DES TRANSPORTS ...

Certains animaux, comme les humains, souffrent du mal des transports, même si les trajets sont couts. Cela est fréquent pour les voyages en voiture, mais aussi en bateau, train ou avion. 
Concrétement, l'animal a des nausées, il salive et vomit.
Et malheuresement, il n'est pas possible de savoir avant le transport si votre compagnon sera malade. Et si c'est le cas, il n'est pas nécessaire de faire un long trajet, vous vous en rendrez compte très vite ... 
En préventif, il existe des médicaments anti-nauséeux pour les chiens, qui devront être donnés une heure avant le départ. Bien entendu, il est indispensable de vous renseigner auprès de votre vétérianire qui prescrira le médicament adapté à votre compagnon. 
Contrairement aux idées reçues, partir le ventre vide n'empêchera pas votre animal d'être malade pendant le voyage. Au contraire, il est même conseillé de lui donner un peu de nourriture quelques heures avant le départ. Par contre, ile ne faut surtout pas donner de nourriture pendant le trajet. N'hésitez pas à faire des pauses fréquentes pendant les trajets en voiture, appréciées des passagers et du conducteurs, mais aussi de votre compagnon qui pourra se désaltérer et se dégourdir les pattes. Attention, sortez-le du véhicule en laisse pour éviter qu'il ne s'échappe.